GAIA - LES TERRITOIRES DES MERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GAIA - LES TERRITOIRES DES MERS

Message par Admin le Lun 2 Jan 2012 - 6:33

GAIA - LES TERRITOIRES DES MERS
Les minces surfaces océaniques que nous appelons " mers " sont à elles seules les exclusifs espaces porteurs où toute la vie aquatique du monde émerge. Représentant 8% seulement de tous les océans du globe, ces milieux ont donné naissance à toutes les formes aquatiles que nous connaissons ou que nous découvrons encore. Actuellement, seulement 10% des animaux marins sont connus des scientifiques, parfois déjà en phase d'extinction.
Quand aux autres espèces, de par les activités de surpêche et prédation de l'Homme, elles sont, pareillement, directement menacées. Des mammifères marins comme la baleine grise de l'Atlantique ou la rhytine de Steller, et bien d'autres, ont été éradiqués à jamais de la surface du globe. Nous pensons que par leur position dominante dans la chaîne alimentaire, les baleines, grands mammifères marins et grands poissons, ces animaux ne jouent aucun rôle dans la vie océane. C'est véritablement un tort.
Il faut savoir que quand un de ces animaux géants meurt ( de mort naturelle si possible !) son cadavre immense vient se déposer sur le fond marin, et cette manne de chairs, de tissus, d'os, devient un écosystème où viennent se nourrir, à leur tour, les petits crustacés, les vers, les coquiillages, les oursins, les mollusques, les petits poissons... La boucle de la vie est donc bouclée dans son propre milieu. Rendez-vous alors bien compte que la disparition de ces grands animaux entraine la disparition de la base de la chaîne écologique. Ainsi, si nous n'y faisons rien, à l'image de ces ombres océaniques, nous allons être témoins de l'anéantissement global de toutes les autres espèces.
Nous devons bien comprendre que les mers et les océans forment des écosystèmes fermés, ce qui veut dire en clair que, depuis les coraux, jusqu'aux grands prédateurs et mammifères marins, tout ce qui vit à son propre rôle d'équilibre à jouer. Et quand une carte de cette fragile pyramide vient à disparaître c'est alors une réaction en chaîne qui se produit aussitôt. La disparition de proies vitales (phytoplancton, zooplancton, sardines, petits poissons,...) entraine systématiquement la disparition des grands prédateurs. Là aussi, une autre boucle fragile vient se boucler.
Et, puisque nous ne sommes pas en reste, le réchauffement climatique vient accentuer le risque, car, avec une augmentation de température d'à peine 1 degré, c'est déjà 30% des récifs coralliens qui sont voués à la mort, et avec eux, la base de la vie sous les mers.
KARIM NOVAK
GAIA - LES TERRITOIRES DES MERS




avatar
Admin

Messages : 643
Date d'inscription : 21/02/2011

http://karimnovak.cultureforum.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum